Blog

Interview de Frédéric Estronca. Borriglione : une avenue qui monte… en puissance !

14 février 2019

La création de l’avenue Borriglione remonte à la fin du XIXème siècle, faisant le lien entre la gare du sud qui venait d’être construite et les collines niçoises. Elle s’étendait alors au milieu de champs et de terrains agricoles… Mais très vite, elle va donner naissance à un nouveau quartier qui préfigurera le développement de Nice vers le nord. Redessinée avec l’arrivée du tramway en 2007, elle y accueille aujourd’hui une incroyable diversité de commerces que Nice Shopping vous invite à découvrir aux côtés de Frédéric Estronca, Président de l’association des commerçants Borriglione Avenue.

 

 

Nice Shopping : Monsieur Estronca, quel regard portez-vous sur votre quartier ?

 

Frédéric Estronca :

L’avenue Borriglione a toujours eu “l’âme commerçante”. Pour preuve, des commerces “historiques”, créés dans les années 1900, y sont toujours présents ! Je pense aux chaussures Dutto ou encore à la literie Franco. Aujourd’hui en grande partie piétonnisée, elle propose absolument tout pour un shopping détente. On pourrait la comparer à l’artère principale d’un village qui a su garder son côté populaire et authentique.

 

avenue Borriglione

 

Nice Shopping : Puisque nous parlons de shopping, que peut-on y trouver ?

 

Frédéric Estronca :

La liste est aussi longue que l’avenue ! Tous les métiers de bouche avec des boulangers, des bouchers, des fromagers, des primeurs, mais aussi de la mode, du sport, des restaurants réputés, des librairies, de la décoration, des services, des fleuristes, de la santé… C’est très diversifié !

 

poisson borriglione

 

 

primeur borriglione

 

 

Nice Shopping : Quel type de clientèle accueille-t-elle ? 

 

Frédéric Estronca :

Aussi variée que nos commerces. Il y a bien sûr les gens du quartier, mais aussi des jeunes qui viennent de la faculté des sciences, des salariés du centre des impôts, de la CAF ou encore de l’Ephad Claude Pompidou. Le quartier draine énormément de monde la journée. 

 

borriglione_personne

 

Nice Shopping : Parlez-nous de votre association de commerçants ?

 

Frédéric Estronca :

Elle compte une vingtaine de commerçants. Nous l’avons rebaptisée “Borriglione Avenue” en 2013 pour lui donner un coup de jeune et faciliter sa localisation géographique. Nous avons également créé un site internet www.borriglione.com. Je suis convaincu que Borriglione Avenue a un potentiel énorme : le quartier s’embellit avec de nombreux ravalements de façades, nous avons la chance d’avoir une association de quartier dynamique, on peut s’y promener à l’aise grâce aux larges trottoirs depuis l’installation du Tramway… Nous avons tout pour réussir, il faut juste créer de l’émulation.  

 

facade_borriglione

 

 

Nice Shopping : Des exemples d’opérations commerciales ?

 

Frédéric Estronca :

Très récemment, pour les fêtes de Noël, nous avons réalisé une “nocturne”. C’était le 13 décembre 2018. Les commerces participants ont aménagé des stands sur l’avenue, avec des dégustations et des animations. 

 

Route tramway Borriglione

 

Nice Shopping : Un mot pour conclure ?

 

Frédéric Estronca :

J’ai ouvert mon magasin de fleurs en 2012 après avoir été salarié chez différents fleuristes, dont un dans le quartier. C’est à cette occasion que j’ai senti le potentiel de l’avenue Borriglione et c’est là que je voulais m’installer. Borriglione ne fait pas que monter au nord de Nice, elle monte en puissance !  

 

Fleuriste Vegetal